Inscription Soirée Cabaret


Historique de l'Union Musicale

L'Union Musicale est née en 1969 de la fusion de deux anciennes sociétés :

- la fanfare de St Macaire fondée en 1890 et ;

- la Musique St François qui a vu le jour en 1920.


Mr Huchon, comme l'avait fait son père, en assure alors la direction jusqu'à son décès en 1987.

A la baguette, se sont succédés :

- Louis Huchon de 1969 à 1987

- France Chupin de 1987 à 1998

- Jean-Paul Allaume depuis 1998.

Les Présidents :

- Louis Guittet de 1969 à 1991

- Jean-Louis Angebault de 1991 à 2003

- Henry Pasquier de 2003 à 2010

- Denis Terrien de 2010 à 2018

- François Chaillou depuis juin 2018


Le recrutement des jeunes se faisait ainsi qu'il se fait encore, auprès de l'Ecole de Musique. Mais après y avoir appris le solfège, les jeunes étaient pris en main par des musiciens chevronnés. Ceux-ci, avec beaucoup de patience, leur donnaient la formation instrumentale nécessaire afin qu'ils viennent grossir les rangs et assurer la relève.

France Chupin, dit Pépito, alors âgé de 30 ans est le "Volontaire désigné" et dynamique capable de prendre la suite de l'ancien chef. Il y est resté 11 ans, menant sa troupe réduite mais rajeunie à la baguette.
Les temps changent, les jeunes formés qui arrivent sur les rangs restent rarement de longues années dans la même société. Les études puis le travail les éloignent souvent de St Macaire. Alors les répétitions du mardi soir ont été reportées au vendredi soir pour permettre à un maximum de musiciens d'y assister. Le choix des morceaux s'est élargi et modernisé. La variété a fait son apparition pour la plus grande joie des jeunes et des moins jeunes. Et surtout le dynamisme de son nouveau chef, a fait qu'à cette période, l'Union Musicale est restée la tête hors de l'eau.


Puis, comme il en avait exprimé le souhait plusieurs années, France qui frappait dans ses mains pour marquer la mesure, est revenu sur les rangs avec son tuba.
En 1998, il a passé le relais à Jean-Paul Allaume, directeur de l'Ecole de Musique du Canton de Montfaucon à cette époque et trombone de grand talent.
Pourtant pendant cette période, et malgré l'effectif réduit, l'Union Musicale a continué d'assurer les prestations habituelles mais en essayant d'innover. Des concerts étaient organisés ponctuellement avec d'autres groupes (Jallais, St Laurent...), sans parler de sa participation aux Fêtes des Fleurs depuis la création du défilé en 1931.
L' U.M propose désormais d'animer les cérémonies de Ste Cécile aux communes autour de St Macaire.

C'est lors de celle de 1994 que, pour la première fois, l'UM accueillait les musiciens allemands de Georgsmarienhütte (GMH). Les deux musiques se réunissent donc désormais tous les deux ans en France ou en Allemagne. Il a été choisi un échange biennal en année impaire (fête des fleurs oblige).

Pendant le week-end de la Pentecôte 97, une nouvelle tenue a été étrennée lors d'un séjour dans la ville allemande où l'UM a été considérée comme l'ambassadrice de la commune de St Macaire. Elle y est toujours aussi bien reçue depuis cette date.

En mai 1999, et tous les quatre ans, le Blasorchester revient chez nous. Les deux formations française et allemande se produisent aussi à St Philbert et à la Renaudière qui prennent une part active aux travaux du Comité de Jumelage.

Les concerts et la participation à diverses festivités se sont multipliés:

- en 2005-2006, le spectacle Coluche à été donné une douzaine de fois.

- en 2011, l'Union Musicale a accompagné la Chorale Diapason pour ses 10 ans d'existence, a animé une partie de la soirée Cabaret à Chasseneuil du Poitou (près du Futuroscope). Le retour s’est effectué en novembre 2012 à St Macaire.

Régulièrement, elle soutient musicalement le Concert des enfants, participe à la Semaine Bleue, assure les Fêtes des Fleurs de St Macaire mais aussi ponctuellement celle de Montaudin (Mayenne), la cavalcade de Loches (Indre et Loire), Chantepie... Désormais, chaque année depuis 2013, le groupe participe au Carnaval de Cholet.

En 2011, Denis Terrien, alors nouvellement élu président, a été l’instigateur des Soirées Cabaret qui offrent tous les deux ans un spectacle musical à St Macaire. Depuis quelques années, deux soirées consécutives sont proposées afin de donner aux spectateurs un plus grand choix de réservation. Ainsi le travail de préparation de l’ensemble des musiciens se voit récompensé par un public toujours plus nombreux.

Depuis 2014, l’Harmonie Macairoise se retrouve le vendredi soir à la Maison des Arts où elle répète désormais dans la salle “Ad’lib”, aménagée spécialement pour l’Union Musicale et qu’elle partage néanmoins avec l'École de Musique pour la pratique de certains instruments.
Depuis quelques années, en juin, les élèves sont invités à se joindre aux musiciens pour deux ou trois morceaux lors d’un concert autour de la Maison des Arts. C’est à l’occasion de cette prestation que l'École de Musique leur remet un diplôme de fin de cycle.Les jeunes apprécient cette opportunité et un bon nombre d’entre eux décide ensuite d’intégrer l’harmonie tout en poursuivant les cours d’instrument.

Juin 2018 a vu des modifications importantes.
Denis Terrien, le président a souhaité passer la main après huit années d’innovations (carnaval de Cholet, soirées cabaret, apéritif concert à la Maison des Arts...).
François Chaillou, musicien organiste de Montigné, et membre de l’Union musicale depuis quelques années a repris le flambeau. Il a accompagné les musiciens dans leur choix d’un nouveau nom pour le groupe.
Ainsi, après un vote, l’harmonie se nomme désormais “Mac’Air Zic-Union Musicale”. Les statuts ont été revus et le conseil a entériné le règlement intérieur.

En décembre 2019, Mac’Air Zic présentera des soirées cabaret spéciales pour les 50 ans d’existence de l’harmonie.

On peut mesurer l'évolution qui s'est effectuée depuis plusieurs décennies au sein de l'Union Musicale-Mac’Air Zic.
Jean-Paul Allaume, son chef, a su faire apprécier une façon toute professionnelle de travailler les partitions. Il semble que les prestations y aient gagné en qualité.

Du côté musiciens, l'intérêt et le plaisir se sont développés car les répétitions sont suivies avec beaucoup d'assiduité malgré les divers évènements de la vie, les charges professionnelles, familiales ou scolaires des uns et des autres.
Certains s'arrêtent pour ces raisons mais sont les bienvenus lorsqu'ils reviennent après quelques années d'absence. D'autres "anciens" nous quittent après plus de 65 ans d'une participation active.
Mais si les jeunes adultes s'en vont pour des raisons évoquées plus haut, les élèves formés par des professeurs de l'Ecole de Musique entrent chaque année. Cette pépinière de talent, épaulée par les moins jeunes saura certainement encore faire vibrer le coeur des mélomanes, pour le plaisir de leur art.

Mac’Air Zic - Union Musicale est toujours heureuse d'accueillir de nouveaux membres, Macairois ou voisins de St Macaire, qui sont bienvenus pour partager le plaisir de jouer ensemble.